Les Belles histoires des Points Passerelle

Valérie, 52 ans célibataire avec un enfant

« Des soucis de santé associés à des arrêts de travail puis un passage en invalidité partielle ont déstabilisé mon budget. Résultat, un compte chèque dans le rouge, des factures impayées, une saisie sur salaire, un prêt en retard et le sentiment de couler à petit feu alors que je travaille dur…

C’est alors que ma conseillère financière m’a recommandé l’Espace Solidarité Passerelle afin de mieux cerner les problématiques de mon budget et d’essayer de trouver des solutions financières voir sociales.

Au final, je ne peux que lui être que reconnaissante car j’ai trouvé via l’ESP de l’écoute, de l’humain ainsi que des solutions à mes soucis. »

David, conseiller solidaire à Roanne

Dès ma première rencontre avec cette requérante j’ai perçu une réelle motivation pour se reconstruire et aller de l’avant. Après étude de sa situation financière, il m’est apparu important de pauser son prêt habitat pour 6 mois afin d’apurer ses factures impayées. En parallèle une aide solidaire de 450€ a été attribuée à Valérie afin de solder son découvert et mettre en place le dispositif « clientèle fragile ». De plus, un échange avec l’assistante sociale de son employeur a permis de constituer un dossier d’aide financière qui au final a débouché sur une dotation de 600€ pour solder ses factures d’eau en retard !

La complémentarité des aides permet d’être encore plus efficace dans la solution.

Irène, bénévole au point passerelle de Roanne

Ma mission sur cet accompagnement était d’épauler Valérie sur la maîtrise de son budget. La pause du prêt devait servir à apurer les factures impayées ce qui a été fait en 6 mois. On a même pû également solder 2 prêts dont le capital restant dû était de 354€ et qui représentaient 37 € et 51 € de mensualité/mois. Au niveau charges fixes, j’ai aidé Valérie à modifier 2 de ces contrats (la box internet + l’assurance voiture) et ainsi économiser 60€/mois. Tout ceci a donc permis d’augmenter son reste à vivre de près de 150€/mois.

A titre personnel, c’était mon premier accompagnement et il m’a permis de me rendre compte que ma mission avait du sens et que l’aspect humain était primordial pour la réussir.