Newsletter n°10 – Notre fierté c’est de vous accompagner

Vœux du Président - Georges REVOLIER

L’année 2019 vient de se terminer avec ses joies et ses peines et un mois de décembre bien mouvementé sur le plan social.

Pour 2020, je souhaite à chacune et à chacun d’entre vous et à tous vos proches, une année pleine de santé, de joie, de bonheur, riche de projets dans un environnement qui j’espère saura vite retrouver un peu plus de sérénité.

Au niveau de l’ESP, 2019 aura vu le départ en retraite de 4 conseillers et l’arrivée de leurs remplaçants, occasion de leur souhaiter de nouveau la bienvenue et une bonne intégration. Quelques accompagnants ont désiré arrêter et d’autres sont arrivés pour renforcer les équipes et pouvoir ainsi répondre aux différentes sollicitations, notamment aux demandes d’animation d’ateliers budgétaires de plus en plus nombreuses. Merci à eux.
Nous avons poursuivi le renforcement des liens avec différents partenaires :
– soit pour faire connaitre les missions de l’ESP au service des personnes de notre territoire connaissant un accident de la vie, ou ayant un projet de vie, mais ne pouvant pas avoir accès au monde bancaire,
– soit pour renforcer des liens avec les associations ou structures avec lesquelles nous pouvons unir nos efforts pour aider ces personnes à surmonter ces périodes difficiles.

En 2020 nous poursuivrons ces différentes actions en veillant particulièrement à faire vivre le réseau des partenaires que nous constituons au fil des années.
De plus, nous serons attentifs au développement des Points Conseils Budgets dont les premières créations ont été agréées par l’Etat en 2019. Notre association Espace Solidarité Passerelle existe depuis plus de 15 ans sur notre territoire et s’inscrit parfaitement dans le cahier des charges des PCB. Toutes ces années ont permis d’apporter les preuves de notre efficacité sur ce périmètre.
En 2020 nous avons aussi la volonté d’accompagner et de renforcer notre réseau d’accompagnants :
– en étoffant le contenu de nos rencontres mensuelles du jeudi : en proposant des formations, des rencontres avec les acteurs locaux…
– en leur demandant une plus grande implication avec les requérants, en allant au-delà du seul contrôle budgétaire, mais aussi en s’impliquant dans différents chantiers qui pourront se présenter, comme par exemple les ateliers budgétaires.

L’Espace Solidarité Passerelle est une association en mouvement  grâce à ses conseillers, ses accompagnants et par le soutien très fort de la Caisse Régionale du Crédit Agricole Loire-Haute Loire et de ses dirigeants.
Merci à tous pour leur implication et encore bonne année 2020.

 

Les belles histoires, à travers un exemple concret

Amélie, 32 ans, divorcée, 2 filles de 11 et 6 ans

« Mes difficultés financières ont commencé après mon divorce. Avec mon ex-mari nous avons dû vendre notre maison mais le produit de la vente n’a pas suffit à rembourser la totalité des prêts. Nous sommes encore redevable d’une mensualité de 150 € chacun pendant 8 ans. Je travaille en CDI depuis 11 ans comme ASH. Mes 2 filles de 11 et 6 ans sont à ma charge, le papa ne versant pas de pension alimentaire. Elles ont des problèmes de comportement et doivent être gardées par une nourrice spécialisée. Je travaille souvent les soirs et les weekends donc les frais de garde sont très importants. Entre le loyer de mon appartement, les frais de nourrice, le prêt sur notre ancienne maison, un prêt voiture et les charges courantes, je ne m’en sors plus, je suis à bout. »

Magali, conseillère solidaire au Puy En Velay

« Lorsque j’ai rencontré Amélie, j’ai été touché par son histoire et sa sensibilité.
Elle paye aujourd’hui jusqu’à 900 euros/mois de charges de nourrice pour un salaire de 1300 euros/mois. Ses charges sont trop importantes, le reste à vivre est très faible, donc les dettes s’accumulent et le découvert du compte se creuse un peu plus chaque mois.
L’assistante sociale a fait plusieurs demandes d’aides auprès du conseil général notamment une demande  d’allocation d’enfant handicapée pour la prise en charge des filles, mais cela ne suffit pas.
J’ai donc proposé de stopper la facturation du compte pendant 6 mois et demandé une aide solidaire de 380 euros pour payer son loyer en retard. J’ai accompagné Amélie pour déposer un dossier à la Banque de France afin de geler les dettes le temps de trouver une solution.
J’ai demandé à Gilbert, bénévole de l’association d’accompagner Amélie dans la recherche d’un nouvel emploi, dans sa gestion budgétaire et dans ses diverses démarches administratives. »

Gilbert,  Bénévole au point passerelle du Puy En Velay

« Le cas d’Amélie était très difficile car il n’était pas évident de trouver une solution.
Après avoir envisagé plein de pistes nous avons pu mettre en place une solution  au moins pour un temps avec la famille pour diminuer les frais de nourrice.
J’ai fait jouer mon réseau et nous avons fait plusieurs demandes dans divers établissements pour trouver un nouvel emploi.
Il me semble essentiel de montrer le bout du tunnel au requérant. Notre aide en tant que bénévole est souvent au moins autant d’appui psychologique que de conseil financier. J’ai parfois un peu le sentiment que je fais du coaching mais je pense que les requérants en ont besoin et qu’ils attendent cela car ils disent avoir besoin d’être rassuré et guidé. En tous cas pour moi c’est toujours une expérience humainement très riche. »

 

Activités 2019

Un point sur l’activité de notre association en 2019, impactée cette année par le départ en retraite de 4 collaborateurs, Bernadette Fabre et Fabienne Grégoire en janvier, Colette Giraud et Didier Rocher en juin et l’arrivée de Magali Marcon et David Ménadier en mai, Valérie Deust en septembre et Frédéric Domergue en novembre.

Côté accompagnants, nous finissons l’année avec 32 bénévoles, 10 nous ont rejoints en 2019 (dont 6 administrateurs de Caisses locales) et 3 ont souhaité mettre fin à leur engagement. En janvier pour renforcer notre équipe d’accompagnants, nous devrions accueillir 4 nouveaux administrateurs de Caisses locales.

Quelques chiffres pour 2019 :

512 nouveaux dossiers pris en charge

1 087 entretiens personnalisés réalisés par les conseillers

236 entretiens de suivi réalisés par les accompagnants

143 familles accompagnées

49 ateliers budgétaires réalisés

32 Caisses locales rencontrées

Une activité qui ne faiblit pas, avec toujours un même objectif : Etre utile au plus grand nombre

La fin d'une aventure...

Le 22 novembre nous avons souhaité réunir tous les acteurs qui ont œuvré au côté de l’un nos requérants pour le soutenir dans ses démarches financières ou administratives afin de lui assurer un minimum de confort dans l’attente du dénouement de sa situation personnelle.

Après 6 ans, d’une procédure longue et chaotique, ce requérant  a pu enfin disposer de ses biens et rembourser les dettes qu’il avait contractées pour survivre pendant cette période difficile.

Sans notre association et les prêts accordés par le Crédit Agricole (4000 € +  10 000 €), cette personne n’aurait surement pas pu rester à son domicile et surtout faire l’avance des frais de notaire afin de pouvoir finaliser la liquidation de ses biens.

C’est avec émotion qu’il a remercié toutes les personnes présentes. Il a rendu un hommage appuyé à notre association, au Crédit Agricole et à son accompagnant Denis Garnero. « Je remercie toutes les personnes présentes qui sont venues à mon secours. Elles m’ont permises de sortir de mon isolement dans lequel je vivais. Le soutien moral et financier m’ont permis de surnager et de garder la tête hors de l’eau. Cette solidarité m’a sorti de l’ornière… »

Vous retrouverez prochainement le témoignage complet de ce requérant sur notre site www.pointpasserellelhl.fr

Collecte de la Banque Alimentaire

Comme chaque année notre association a répondu présente pour la grande collecte de la Banque Alimentaire. Les bénévoles se sont mobilisés dans divers magasins à Saint-Etienne, Roanne, Le Puy, Saint-Paulien et Brioude.

Voici le message reçu de Pierre Bouvard, responsable de la communication, de la Banque Alimentaire de la Loire :

« La Banque Alimentaire de la Loire tient à vous remercier, ainsi que tous vos bénévoles, pour la participation à la Collecte annuelle des 29-30 novembre et 1er décembre.

La mobilisation de tous a permis de récolter 155 tonnes de denrées alimentaires, soit l’équivalent de 310 000 repas, qui seront distribuées tout au long de l’année à nos 62 associations partenaires du département. Merci de transmettre nos remerciements et nos félicitations à tous vos bénévoles. »

Concernant la Banque Alimentaire de la Haute-Loire, c’est lors d’un moment de convivialité où étaient présentes Marie-Jo Couroux et Catherine Picq que le Président Jean-Marie Guerault a remercié notre association et fait le bilan de la collecte :

« 38 tonnes : c’est le résultat final de la grande collecte qui s’est déroulée sur trois jours les 29 et 30 novembre et 1er décembre dans les moyennes et grandes surfaces du département.
38 tonnes, c’est aussi 3 tonnes de moins qu’en 2018. Cette collecte représente 26 % des besoins de la Banque alimentaire. L’association doit faire face à une pauvreté qui ne diminue pas. »

Merci à tous les bénévoles de notre association qui se sont mobilisés

Zoom sur des rencontres marquantes du trimestre

Commune de Roanne : Le 19 novembre dernier, M Le Maire de Roanne, Yves Nicolin, est venu rendre visite à l’ESP de Roanne accompagné de M Chaize, vice-président du CCAS et de la Directrice du CCAS. Ce fut l’occasion pour Georges Revolier  de présenter notre association et ses missions à des interlocuteurs qui ne nous connaissaient pas. Les échanges ont été très constructifs et ont mis en évidence des synergies possibles entre nos deux structures.

Rencontre départementale des référents des restos du cœur 43 : A l’occasion de leur rencontre annuelle le Président des restos du cœur de la Haute-Loire, Marc Lavergne, a souhaité nous faire intervenir pour présenter notre association et surtout faire un zoom sur l’accompagnement des projets de vie. Comment notre association pouvait aider leurs bénéficiaires à reprendre pied dans la vie active et sociale ? Les microcrédits font partis de cette solution.

Messidor : Cette structure implantée à Roanne et Villars insère dans l’emploi des personnes souffrant de troubles psychiques leur offrant un parcours de transition avec un vrai travail rémunéré. Actuellement ils ont 120 salariés sur Roanne et Villars répartis en ESAT ou en chantier d’insertion. Ils ont également une autre activité de « job coatching » pour les personnes en situation d’handicap psychique qu’ils accompagnent vers le retour à l’emploi dans des entreprises diverses et variées.
Au cours de cette réunion où nous avons pu rencontrer une vingtaine de travailleurs sociaux qui ont été fortement intéressés par les ateliers budgétaires et l’accompagnement que l’on pouvait proposer aux personnes suite à un accident de la vie. De notre côté, pouvoir leur adresser des personnes handicapées afin de les accompagner vers l’emploi est un vrai plus, un nouvel acteur qui complète notre réseau sur l’emploi.

Nouveaux contacts

Structures externes :

Durant ce trimestre nous avons rencontré les structures suivantes :

Croix Rouge de Roanne, Epicerie sociale de Roanne, Maire de Roanne, Lycée professionnel de Verrière en Forez, Resto du cœur de Roanne, Ecole de la deuxième chance 43, Pimms de la Loire, Secours populaire de Roanne, IFP 43, Mairie du Coteau, CFA de Bains, FACE Loire, Messidor (Chantier d’Insertion) et L’association Saint Louis Grigon de Montfort qui est une ressourcerie et un lieu de distribution alimentaire sur le Roannais.

Agenda du 1er trimestre 2020

7 janvier : Atelier budgétaire Epicerie solidaire du Puy

10 janvier : Déjeuner avec les accompagnants

21 janvier : Atelier budgétaire au CCAS du Puy

23 janvier : Atelier budgétaire Ecole de la 2ème chance Saint-Etienne

31 janvier : Atelier budgétaire lycée de Chervé

6 février : Café du jeudi

11 février : Atelier budgétaire Unis Cité Roanne

12 mars : Café du jeudi